L’Outreterre

Il y a une chose étonnante à savoir au sujet de l’Outreterre : c’est le seul mythe absolument commun au monde entier, que l’on parle du Kendwar ou des autres continents. Il semble en effet que les mythes liés au monde des morts, situé à chaque fois dans un vaste monde souterrain au-delà de la perception des vivants, se soient lentement agglomérés jusqu’à ne plus faire qu’un, donnant ainsi l’Outreterre.

Bien sûr, dans les détails, il peut parfois y avoir du changement, notamment sur ce qu’on peut y trouver en matière de paysages et d’architecture, mais les récits relatent souvent que l’Outreterre est si vaste que l’on peut y trouver la même variété visuelle que dans le monde des vivants. On explique ainsi régulièrement les différences par le fait que chaque culture corresponde à un secteur de l’Outreterre, à chaque fois lié à tous les autres, mais bien différent.

Il est également particulièrement important de noter que le territoire des Démons (commandé par Marfaren, le Démon Supérieur, chez les Humains) appartient à l’Outreterre, mais n’y a absolument aucun pouvoir hors de ses frontières (il en va d’ailleurs de même pour chaque secteur, bien qu’il arrive parfois que des personnes se croisent de l’un à l’autre).
L’Outreterre n’est en effet pas dominée par les Démons, ni même par les morts qui y sont chaque jour plus nombreux. Le seul véritable maître des lieux est connu sous le seul et bien étrange nom de la Question. Peu de textes abordent sa nature, tout au plus sait-on que son apparence est celle d’une grande silhouette effilée couverte d’un grand manteau blanc. Il se dit que la Question n’a pas de visage, mais qu’on contemple le majestueux et effrayant vide de l’Univers sous sa capuche. Ses pas ne font aucun bruit mais soulèvent les ténèbres.
Plusieurs textes relatent également qu’il peut arriver à la Question de s’incarner dans le monde des vivants, parfois pour venir y chercher des âmes en personne, parfois pour poser l’énigme qui lui a donné son nom… Cette dernière idée est sujette à beaucoup de controverses, nombre d’experts n’y voyant qu’une façon d’interpréter le nom donné au personnage ; l’énigme n’est en effet retranscrite nulle part et, la légende disant qu’une mauvaise réponse ou une absence de réponse entraîne l’enlèvement par la Question, personne n’a jamais pu définir la nature et le texte de la dite énigme.

Enfin, la Question est dit intemporel, immortel, et, surtout, dispose des pleins pouvoirs sur l’Outreterre, à l’image d’un Dieu omniscient et omnipotent. Beaucoup de textes lui attribuent par exemple la destruction de plusieurs Démons et territoires qui semblaient remettre en question son pouvoir…
La plupart des experts s’accordent sur le fait que ce mythe unique est une façon de synthétiser le monde des morts dans le monde entier, et que la Question symbolise simplement l’inconnu de ce qu’entraîne la fin de la vie. Pour certains, ce sont au contraire des vérités avec lesquelles il ne vaut mieux pas jouer…