La Pierre Éternelle

Certains textes parlent d’antiques roi mythiques qui auraient vécu bien avant l’avènement des Ragnirs et des Maj’Karal eux-mêmes… Les historiens du Kendwar, de quelque race qu’ils soient, appellent cet hypothétique royaume la Civilisation Originelle. Si aucune relique de la Civilisation Originelle n’a jamais été retrouvée, menant la plupart de ces historiens à conclure au fait que ce n’est qu’une vague légende, bon nombre de livres y font référence, et surtout à ses rois.

Aucun nom n’est jamais cité, le roi n’est connu que sous le nom de Souverain Éternel, quelle que soit l’époque. Si l’on se fie aux quelques écrits y faisant référence, l’Ancienne Civilisation aurait duré près de trois millénaires, et le Souverain Éternel aurait régné tout ce temps, aidé par la Pierre Éternelle, un artefact qui donnerait à qui le porte la vie éternelle.

Mais ce pouvoir avait un prix, si l’on en croit les textes : la pierre ne faisait que suspendre le temps tant qu’elle était portée. Si elle était lâchée ou transmise à quelqu’un d’autre, l’ancien porteur, en l’espace de quelques minutes, voyait le temps reprendre ses droits, et il vieillissait jusqu’à atteindre son âge réel… Voire, pour certains, jusqu’à mourir…

Personne ne croit à la pierre ou à l’Ancienne Civilisation, à part quelques chasseurs de primes et aventuriers, souvent mandatés par de riches clients qui refusent de vieillir ou de mourir… Beaucoup de ces aventuriers ont bâti une véritable fortune avec de tels contrats. Et on a compté des souverains parmi leurs clients…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s