Le Kaltan

Le Kaltan est l’organe conciliaire et décisionnaire humain, qui a son siège à Terathos, dans le bâtiment situé en face du Palais Royal. Créé par les premiers rois, il est composé de neuf membres et formé de manière à garder l’équilibre dans la société humaine. Trois membres sont en effet issus de la noblesse, trois autres du milieu des marchands, et les trois derniers viennent du peuple. Chaque strate de la société est ainsi également représentée et a droit au même temps de parole que les autres. Le Kaltan a principalement un rôle consultatif pour le roi, qui reste le seul à avoir le pouvoir de valider un texte ou une décision. Il est toutefois très important, en ce sens qu’il aide à avoir une vue d’ensemble et à être le plus juste et le plus objectif possible.

Les Kaltes sont élus à vie et leur mandat ne peut s’achever que par démission ou suite à la mort. Dans les deux cas, on organise une élection, ouverte uniquement à ceux que le nouveau Kalte va représenter (hommes et femmes sans distinction), le but étant d’éviter qu’un Kalte d’une des trois strates vienne défendre les intérêts d’une autre en étant élu par cette autre strate, ce qui mettrait fin à l’équilibre défendu par le conseil. Cela n’évite toutefois pas les menaces, manigances, et autres corruptions en tout genre, notamment chez les marchands et les nobles…

Le rôle du Kaltan s’est toutefois bien étoffé avec le dernier roi en date, Horten Ier le Pieux. Quand celui-ci a décidé de consacrer sa vie à la prière (d’où son surnom) sans pour autant abdiquer (entreprise difficile dans la mesure où il n’a pas d’héritier connu), il confia au Kaltan les pouvoirs d’adopter les résolutions à sa place. Ainsi les Kaltes mirent-ils en place un système interne de vote, où chaque texte et décision était validé à la seule majorité. Si le système se veut juste et impartial, il est en fait encore plus soumis que les élections aux menaces, au chantage, et à la corruption…

Publicités